Jardinage

Tout savoir sur les fruits rouges

Qu’appelle-t-on les fruits rouges ?

Dans la nature il y a beaucoup de fruits de couleur rouge : les cerises, les grenades, certaines pommes, les tomates… Mais on appelle communément « fruits rouges » les petits fruits et baies de nos jardins. Ils font le bonheur des petits et des grands et une récolte abondante fera la fierté du jardinier amateur. Coulis, confitures, gelées, sorbets, sirops, tartes, gâteaux, ou bien crus, ils sont prétexte à toute une variété de desserts succulents.

 

Quand les planter et les récolter ?

La plantation des fruits rouge n’est pas compliquée à condition de respecter quelques règles.

Comme pour la majorité des plantes, la période idéale est l’automne. La terre est encore chaude, il faut moins arroser et les gelées ne seront pas là avant l’hiver. La reprise se fera dans de bonnes conditions, la plante prendra tout son temps pour s’installer. Alors, on se dépêche il ne vous reste que peu de temps avant l’hiver !

Toutefois, on peut également les planter au printemps, voire toute l’année, en conteneur, à condition de prendre certaines précautions. Au printemps, attention aux gelées tardives et il faut penser à arroser d’avantage. L’hiver, les pieds devront être paillés systématiquement.

Les mûriers seront à planter, de préférence en haie, de fin septembre à avril. Ils donnent généralement des fruits en septembre.

Les myrtilliers entre novembre et mars. Leurs fruits seront mûrs entre juillet et août

Les groseilliers à grappes et les groseilliers à maquereau donneront des fruits au début de l’été. Ne pas oublier les variétés blanches ou roses qui sont plus sucrées que les rouges. Les planter de novembre à mars.

Les cassissiers se planteront d’octobre à avril. Ils donnent des fruits en été. Leurs bourgeons et leurs feuilles, au printemps, font, aussi, d’excellentes tisanes.

Les framboisiers sont à planter en petites haies, les pieds espacés d’environ 1 mètre. Les fruits seront ainsi plus faciles à cueillir. Cela se fera de septembre à mai. On les récoltera de juin à septembre. Ils peuvent être remontants, comme la « Merveille des quatre saisons » ou non remontants comme la « Lulu la sucrée » (Eh oui, ça ne s’invente pas !).

Les fraisiers se plantent en mars ou en automne. Il est préférable de les pailler. Ils ont deux cycles de fructification : du printemps à la fin de l’été.

Les fruits rouges aiment, en général, les situations ensoleillées. À la plantation, il faut leur apporter un engrais complet et le renouveler au printemps. Les années suivantes l’apport d’un engrais riche en phosphore et en potassium leur permettra de continuer à donner de bonnes récoltes. N’hésitez pas à essayer plusieurs variétés de chaque sorte : framboisiers blancs, fraises des bois, fraises gariguettes, cigalines, ciflorette etc…

Après ça, tout le monde voudra faire un tour dans votre jardin, c’est certain…

Auteur : Patricia Monserrat.

 

Sources images : framboises – Pinterest, mûres et myrtilles – The Food Pantry Tumblr.

Laissez un commentaire

Les Grandes Vacances