À L'ÉTRANGER

En Septembre, je m’offre des vacances paisibles

Septembre, synonyme de rentrée scolaire et de reprise du travail. Synonyme également de la période à laquelle ceux qui ne sont plus soumis à ces contingences apprécient de partir en voyage. Découvrir des monuments sans être bousculés par une horde de touristes, arpenter les ruelles d’une vieille ville à l’abri d’un soleil de plomb, lézarder sur le sable sans hurlements et courses effrénées d’enfants déchaînés, si ce n’est le bonheur ça lui ressemble beaucoup. Voici 4 idées de destinations parmi bien d’autres.

La Turquie : entre monuments et nature

La Turquie appartient aux destinations assez proches qui offrent une arrière-saison très agréable. Son climat varie selon les saisons mais oscille grosso modo entre 17° et 25° à cette période. Un séjour à Istanbul enchantera les fans de musées, de palais et de mosquées : le palais de Topkapi et son haremle palais de Dolmabahce, la Basilique Sainte Sophie, la Mosquée Bleue, le musée de Kariye… Vous vous perdrez avec délice dans les 60 ruelles desservant les 4000 boutiques du Grand bazar et les effluves d’épices se dégageant du Bazar Égyptien ne vous laisseront pas indifférents. Sans oublier le spectacle inoubliable d’un coucher de soleil sur le Bosphore.

Sites naturels et sites historiques sont généralement étroitement liés : Pamukkale (« château de coton » en turc), dont le calcaire pétrifié donne l’impression de fouler un glacier, est associé aux vestiges de la cité antique de Hiérapolis. La Cappadoce offre de surprenantes formations volcaniques dénommées « cheminées de fées » mais aussi des églises rupestres renfermant des fresques du Xème ou XIème siècle.

N’oublions pas non plus que la Turquie est bordée de quatre mers, ce qui laisse largement le choix pour terminer un circuit découverte par un séjour balnéaire.

Malte : une destination européenne un peu méconnue

Malte allie un ensoleillement quasi permanent, de nombreuses activités tant culturelles que sportives et un patrimoine historique extrêmement varié. A moins de 3 heures de vol de Paris, avec l’euro comme devise et l’obligation d’une simple carte d’identité, un voyage à Malte ne nécessite pas des préparatifs interminables.

La Valette abrite des monuments (Cathédrale Saint-Jean, Palais des Grands Maîtres…) dont la visite est incontournable. On prend également un grand plaisir à flâner dans les ruelles ombragées de Mdina-Rabat, l’ancienne capitale. Quant aux nombreux temples mégalithiques, ils sont une spécificité de Malte.

Malte c’est aussi l’île de Gozo. Outre ses sites préhistoriques et ses nombreuses églises, elle est idéale pour pratiquer le VTT, la randonnée ou la plongée sous-marine. Et pour une journée hors du temps, l’île de Comino offre ses 3,5 km2 quasiment inhabités abritant une crique d’une sublime beauté.

La Corse : une île au surnom bien mérité

A peine arrivé en Corse, on comprend pourquoi elle est surnommée l’Île de beauté : quel que soit le côté où l’on se tourne, le regard se pose sur une merveille. On dit de la Corse que c’est une montagne dans la mer  et le Golfe de Porto prouve la justesse de cette affirmation avec les gorges de la Spelunca, la Réserve naturelle de Scandola, les Calanques de Piana et le Golfe de Girolata.

La presqu’île du Cap Corse possède une particularité : chaque commune comprend un hameau accroché à flanc de montagne et une « marina » (port de pêche et de plaisance). Ne ratez pas non plus Corte et la vallée de la Restonica ni Bonifacio et sa citadelle.

La Corse c’est aussi les chants traditionnels (dont les célèbres polyphonies), la gastronomie (charcuteries à la saveur bien particulière, fromages uniques en leur genre), les randonnées, les activités nautiques et des traditions soigneusement préservées.

La Croatie : un pays marqué par de multiples cultures

Qu’il s’agisse d’effectuer un séjour balnéaire ou de visiter l’intérieur du pays, septembre est un mois idéal pour un voyage en Croatie, tant au point de vue température que sur le plan de la tranquillité et du budget.

Zagreb est riche en monuments médiévaux, en édifices religieux et en musées : Église Saint-Marc, cathédrale, Pavillon des Arts, Musée Municipal, Musée d’Art Naïf, Galerie Strossmayer et le surprenant Musée des cœurs brisés. La vieille ville de Dubrovnik est pleine de séduction avec son marbre omniprésent dans les maisons, palais, places et fontaines. Le chemin de ronde des remparts offre une vue imprenable.

698 îles, 389 îlots, 78 récifs, soit 4058 km de côte : les chiffres parlent d’eux-mêmes en ce qui concerne la côte croate et les possibilités de baignade et de sports nautiques. Signalons simplement la spécialité du pays : le kayak de mer.

Il est évident qu’il existe bien des destinations particulièrement propices à un voyage en septembre. Vous pouvez vous rendre sur le site Quand Partir afin de voir si la destination de votre choix figure dans les destinations conseillées à faire au mois de Septembre. D’ailleurs contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas certains continents qu’il faut éviter à des époques précises mais des pays bien précis sur chaque continent. Et nous avons ici la preuve que le dépaysement peut tout à fait se situer à portée de main. Mais si vous avez peur en avion, on vous file des astuces pour vaincre cette peur.

Auteur : Isabelle Cazanove.

Sources images : Gorge de Spelunca – Visitheworld tumblr, Pamukkale – Studded hearts, Corse Scandola – L’Occitane, Le Palais des Grands Maîtres – Location Malte, Basilique Sainte-Sophie – Montagne des Dieux, Dubrovnik – Nat Geo Traveller.

Laissez un commentaire

*