VIDÉOS

Philippe Croizon, une leçon de courage

Malgré son handicap, Philippe Croizon va vous raconter ce qu’est le courage, la soif de vivre et l’envie de réussir.

Traverser la Manche à la nage ? Avouons-le, c’est une prouesse sportive inouïe que peu d’athlètes parviennent à réaliser. Pour Philippe Croizon, amputé des quatre membres, la tâche était d’autant plus complexe. C’est avec une émotion et un humour parfois déstabilisant qu’il a raconté son histoire lors d’une des célèbres conférences organisées par TedX Paris.

Tout perdre pour tout mieux reconquérir

5 mars 1994. Philippe Croizon a 26 ans. Une femme, un fils et un bébé en cours de livraison, sa vie a plutôt bien commencé. Bien sûr, sa maison est devenue trop petite pour l’arrivée de Bébé numéro 2. L’heure du déménagement a sonné. L’antenne de télévision qui trône fièrement sur le toit lui fait de l’œil. Il ne partira pas sans elle.

Vous connaissez les jeunes, avec leur insouciance légendaire… Philippe ne voit pas la ligne électrique derrière lui en démontant son antenne et s’électrocute. Carbonisé, il est hospitalisé. Trois mois plus tard, Philippe a été amputé des quatre membres. Sa vie s’écroule, ses rêves s’envolent. Mettez-vous à sa place. Quelles perspectives auriez-vous sans vos membres ? Mais, vous l’aurez compris, Philippe déteste la fatalité.

Le parcours d’un vrai combattant

Pour tenir, Philippe Croizon se raccroche à deux choses essentielles : sa famille et l’humour. Il se compare alors à un poulet prêt à cuire, mais un poulet courageux et déterminé. Pour illustrer la fulgurante évolution de Philippe Croizon, on a opté pour une métaphore qu’il aurait pu lui-même employer : Grâce à des prothèses révolutionnaires, il finit par se remettre sur pieds !

Parce que Philippe est un homme simple, c’est en regardant Thalassa à la télé qu’il prend la surprenante décision de traverser la Manche à la nage. Deux problèmes de taille viennent pourtant compliquer ce rêve : primo, Philippe ne sait pas nager. Secundo, Philippe a perdu ses membres.

Le courage de dépasser les limites de son handicap

Emporté par l’envie de se dépasser, Philippe Croizon s’entoure des meilleurs et s’entraine à la manière d’un sportif de haut niveau. Deux ans plus tard, et sans l’aide de prothèses, il réussit l’exploit de parcourir les 34 kilomètres de cette mer froide et hostile, entouré de ses enfants, de sa nouvelle compagne et de son équipe. Ce témoignage vidéo est une véritable leçon d’humilité, celle d’un homme que le destin a un jour bousculé, pour le pire et surtout pour le meilleur.

Ne vous est-il jamais arrivé de baisser les bras ? D’abandonner un projet ou de sacrifier un rêve ? Philippe Croizon n’avait aucune raison de construire des projets et presque aucun moyen pour accéder à ses rêves. Pourtant, il nous prouve que rien n’est impossible, même quand le sort s’acharne Alors, la prochaine fois que vous renoncerez avant d’avoir fini de monter votre bibliothèque en kit, pensez à lui et vous verrez, elle sera installée avant même sa sortie du carton !

De l’invalidité à l’athlétisme de haut niveau, il n’y a donc qu’un pas (et un courage sans égal).

 

Sources : Philippe Croizon à côté de la mer.

Laissez un commentaire

*