Comprendre Internet VIDÉOS

Les crypto-monnaies par Primavera De Filippi

Primavera De Filippi, chercheuse au CERSA ainsi qu’au Berkman Klein Center for Internet & Society explique en quelques minutes le système de la crypto-monnaie et les pièges à éviter afin d’en découvrir et expérimenter tout le potentiel.

C’est une conversation qui a eu lieu lors de l’événement TED Paris ,tenu à Paris à la fin de l’année 2017. Primavera De Filippi était sur scène pour parler blockchain et crypto-monnaie, deux concepts qui, s’ils séduisent de plus en plus dans les sphères financières et sociétales, peuvent paraître un peu obscurs.

Blockchain et Crypto-monnaie qu’est-ce que c’est ?

La blockchain est une technologie qui permet de stocker et partager des registres de données, d’informations, de manière décentralisée et immédiate. Le tout revêt un aspect sécurisé et, normalement, sans fraude ni organe de contrôle. Les intermédiaires sont supprimés et les bases partagées entre tous les utilisateurs.
Les crypto-monnaies utilisent ce principe. Depuis 2008, Bitcoin -que l’on attribue à Satoshi Nakamoto- s’est imposé et fait aujourd’hui partie des trois crypto-monnaie les plus cotées selon CryptoCurrency Market . Derrière, on trouve XRP et Ethereum dont la valeur est passé de 20 euros à 200 euros en quelques mois comme le déclarait Primavera De Filippi à l’époque de la conférence.

Potentiel et travers de l’Homme

Les crypto-monnaies n’ont pas de difficultés à lever des millions de dollars d’investissement en peu de temps. Il s’agit d’une « monnaie virtuelle dans des projets virtuels » l’explique De Filippi. Il est alors compréhensible que la chose puisse faire peur. Mais cela excite également beaucoup d’acteurs de la finance et finalement, les mêmes qui étaient à l’origine de bulles spéculatives aux résultats catastrophiques. Beaucoup achètent dans la perspective de revendre et investir dans de nouvelles monnaies. Le système alternatif promis par les blockchain – à savoir des échanges non gérés par des institutions défaillantes et des opérateurs de confiance mais bien par un protocole informatique – se trouve emprisonné dans les mêmes schémas de crises précédentes. Ainsi De Filippi explique que cette « technologie de rupture » ne prouvera ses véritables bénéfices qu’en sortant du circuit « Croissance / Accumulation – Spéculation – Effondrement« . Elle nous encourage ensuite à investir et continuer de croire dans le pouvoir d’une finance alternative qui ne recrée par forcément les logiques de marché traumatisantes que le monde a connues, notamment en 2008 avec les subprimes. Il faut pour De Filippi, sortir du « phénomène de hype déconnecté du réel » pour croire en des innovations radicales.

La cryto-monnaie demain dans nos portables ?

Récemment, des images du nouveau Samsung Galaxy 10 ont fuité sur Internet, laissant penser que le smartphone -qui sortira dans quelques semaines-, serait doté d’un porte-monnaie sécurisé pour stocker lesdites monnaies.

Côté juridique et fiscal, l’Assemblée Nationale a adopté en novembre dernier un amendement qui prévoit le taux global sur les crypto-actifs taxé en France aux alentours de 30% et oblige la déclaration des comptes sur les plateformes étrangères.


Laissez un commentaire

*