SPECTACLES

Adjugé, vendu ! Le spectacle des enchères

Rares sont ceux qui osent participer aux enchères. Et pourtant, vous y êtes tous les bienvenus. Attention, le spectacle va commencer…

Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’assister ou même de participer à une vente aux enchères, il est encore temps ! Pour un spectacle original, il n’y a pas mieux. Vous serez surpris de l’animation dans la salle et l’aspect théâtral des transactions. Et si, en plus, vous décidez de participer à la vente, une bonne dose d’adrénaline emplira votre excitation ! Vous êtes de la partie ?

 

Acheteur ou simple spectateur ?

Les ventes aux enchères sont publiques et organisées par des commissaires-priseurs ou des opérateurs de ventes volontaires. Chacun a le droit d’y assister en spectateur. Et toute personne majeure, responsable et solvable, peut enchérir et acheter. Meubles, objets d’art, matériels professionnels, biens immobiliers et véhicules, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Oui, acquérir un véhicule s’apparente toujours à le payer en dessous de la côte argus. On peut, par contre, rarement l’essayer avant l’acquisition mais connaître sa provenance (concessionnaire ou particulier), l’inspecter, le démarrer et écouter le moteur vous guidera dans votre choix. Quelques conseils à ce sujet sur le site www.fiches-auto.fr.

 

Avant de vous lancer, sachez que toutes les ventes aux enchères sont répertoriées sur le site www.interencheres.com, par région, département, date ou article. Ce même site vous familiarisera avec le vocabulaire d’une vente si vous n’êtes encore qu’un novice en la matière. Pour les parisiens (mais pas que !) la Gazette Drouot est un hebdomadaire des ventes très complet, un guide pratique qui permet aussi, aux plus aguerris, d’enchérir par internet.

 

Si vous décidez d’y aller en tant qu’acheteur, sachez qu’il vous appartient de prendre connaissance des conditions de vente (modalités de porter les enchères, frais de ventes, modalités de paiement etc). Chaque lot (que vous aurez pris soin de découvrir dans les catalogues consultables sur place ou sur internet) est présenté par sa description, ses caractéristiques, sa datation et son état de provenance. Après l’annonce de son prix de départ par le commissaire-priseur ou l’expert de la vente, les enchères peuvent débuter. Et le spectacle bat son plein !

 

Un geste de la main à l’attention du commissaire-priseur signifie votre enchère, dont le montant est laissé à son appréciation. Si vous désirez porter une enchère d’un montant précis, il est recommandé d’annoncer celui-ci à haute voix. C’est le moment de crier ! Enfin, le fameux coup de marteau « adjugé » transfère la propriété du bien au dernier enchérisseur. Mais si le niveau des enchères est trop bas ou si le prix de réserve fixé par le vendeur n’est pas atteint, le lot est retiré de la vente.

 

Enchères à la bougie

Ou dites « des criées », ces ventes aux enchères s’adressent aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers et concernent les biens immobiliers. Vous assisterez là encore à un scénario immuable ! Après l’annonce faite par le Président de séance ou d’audience, on allume une petite mèche signifiant le début des enchères. Chaque mèche qui s’éteint est remplacée par une nouvelle. Après l’extinction de deux feux successifs, et sans nouvelle enchère survenue pendant leur combustion, l’adjudication est prononcée au profit du dernier enchérisseur.

 

Alors, vous êtes prêt pour un spectacle vivant ?

 

 

Auteur : Martine Devillers
Sources images : le dernier mot – animation soirée casino.

 

Laissez un commentaire

*