CINÉMA SORTIES

Les sorties cinéma du 13 février

Au programme de cette semaine, la nouvelle production de James Cameron, les relations fraternelles à l’honneur ou encore la performance de Christian Bale dans la peau de Dick Cheney.

ALITA Battle Angel de Robert Rodriguez

Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Alita est le blockbuster tout personnel de son réalisateur Robert Rodriguez (Une nuit en enfer, Sin City) et son producteur, James Cameron dont la réputation n’est plus à faire dans le genre. Il s’agit de l’adaptation d’un manga des années 90.

VICE d’Adam McKay

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de bruit, à se faire élire vice-président aux côtés de George W. Bush. Devenu l’homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd’hui…

Christian Bale a d’ores et déjà gagné le Golden Globe du meilleur acteur pour sa prestation et le film a remporté celui de la meilleure comédie. C’est également l’occasion de savourer un Sam Rockwell hilarant en George W.Bush. Cap désormais sur les Oscars, où le film est nommé dans de multiples catégories.

DEUX FILS de Félix Moati

Joseph et ses deux fils, Joachim et Ivan, formaient une famille très soudée. Mais Ivan, le plus jeune, collégien hors norme en pleine crise mystique, est en colère contre ses deux modèles qu’il voit s’effondrer. Car son grand frère Joachim ressasse inlassablement sa dernière rupture amoureuse, au prix de mettre en péril ses études de psychiatrie. Et son père a décidé de troquer sa carrière réussie de médecin pour celle d’écrivain raté. Pourtant, ces trois hommes ne cessent de veiller les uns sur les autres et de rechercher, non sans une certaine maladresse, de l’amour…

Deux fils est le premier long-métrage de Felix Moati. Il choisit de parler ici paternité, absence de la mère et des rôles qui s’inversent parfois dans le soin d’un père à ses enfants, quand ceux-ci doivent se prendre en main.

RALPH 2.0 de Rich Moore et Phil Johnston (à partir de 6 ans)

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Suite de Les Mondes de Ralph, sorti en 2012, Ralph revient avec Vanellope dans les limbes d’Internet pour un film d’animation familial permettant à Disney la promotion de ses personnages

LONG WAY HOME de Jordana Spiro

A sa sortie de prison, Angel, 18 ans, retrouve sa jeune sœur Abby dans sa famille d’accueil à Philadelphie. Malgré leur profonde complicité, le drame qui les a séparées a laissé des traces. Avant de tourner la page, Angel sait qu’elle doit se confronter au passé et convainc Abby de l’accompagner dans son périple. Ensemble, elles prennent la route, sans mesurer ce que va provoquer chez elles ce retour aux sources.

Vibrante relation de deux sœurs, ce film a remporté le prix du Jury au Festival du Film de Deauville en 2018.

Pic: Copyright Condor

Laissez un commentaire

*