Non classé

Astuces pour calculer vos impôts en toute sérénité (ou presque)

Les impôts vous les connaissez, ils arrivent tous les ans, mais comment bien les calculer ?

Payer ses impôts ? Tout le monde sait le faire. Mais dès qu’il s’agit de les calculer, les choses se compliquent. Avant d’appuyer sur la gâchette, laissez-nous vous soumettre quelques astuces pour optimiser votre calcul et éviter les mauvaises surprises. Du temps libre, de l’huile de coude et une bonne calculatrice seront vos premiers alliés. Allez, on inspire, 3,2,1… On y va !

Dès la réception de votre déclaration de revenus

Le glas va sonner et vous n’avez pas encore rempli votre déclaration d’impôts ? Heureusement, vous êtes une personne consciencieuse, n’est-ce pas ? Vous allez donc calculer correctement le montant de vos impôts pour éviter les ennuis et surtout, pour payer le minimum ! Dès réception de cette déclaration de revenus que vous maudissez tant, vérifiez les montants pré-inscrits. Même si le FISC n’aime pas se tromper, sachez que si le calcul n’est pas bon, vous êtes responsable ! Si vous modifiez votre déclaration pré-remplie, indiquez la mention « déclaration rectificative ». Les erreurs les plus courantes concernent le nombre d’heures travaillées. Vérifiez donc ce calcul sur vos bulletins de salaire (que vous avez bien sûr rangés dans un dossier intitulé « justificatifs travail ») ainsi que la ligne « net imposable ». Attention, le montant de cette ligne est différent du salaire net et brut.

Logiciels et simulateurs, pour calculer vos impôts au centime près

À voir tous ces montants, pourcentages et cases, vous n’avez pas le courage de calculer vous-même vos impôts et ça se comprend ? Les logiciels et simulateurs d’impôts sont faits pour vous. Grâce au simulateur mis en ligne sur le site du ministère, vous pourrez calculer un premier montant indicatif et ainsi faciliter votre propre calcul. Disponibles à l’achat dans les boutiques spécialisées ou en téléchargement, des logiciels tels que clickimpots calculeront vos impôts à votre place à partir d’informations que vous leur fournirez. Le plus ? Ils vous proposent plusieurs calculs pour optimiser vos choix et réduire au maximum (et légalement bien sûr) la somme qui fera bouder votre portefeuille.

Abattement de 10% ou déduction des frais réels ? Que choisir ?

L’astuce ultime pour calculer vos impôts, c’est d’effectuer plusieurs calculs ! Oui, oui, vous avez bien lu. Pour que votre foyer fiscal déclare le moins possible et que votre calcul soit le plus juste, plusieurs options s’offrent à vous. Si vous êtes retraité, un abattement de 10% se fera automatiquement sur le calcul de votre impôt. Si vous êtes salarié, vous pourrez choisir entre cet abattement automatique directement déduit de votre salaire imposable et une déduction des frais réels. Si vous estimez que vos frais réels sont plus élevés que 10%, vous devrez les justifier via votre déclaration. Revenus fonciers, rattachement des enfants, statut civil, abattement…Plus vous ferez de calculs différents, plus vous pourrez choisir avec justesse les « options » de votre déclaration de revenus.

Vous voyez ? Pas besoin d’un doctorat de mathématiques ni d’un compte offshore pour optimiser votre calcul d’impôts !

 

Sources : calculs des impôts.

Laissez un commentaire

*