Le saviez-vous ?

Tout savoir sur le Beaujolais Nouveau

3ème jeudi de novembre. 0h00. (C’est à dire demain !). Mise en vente du fameux Beaujolais nouveau ou Beaujolais primeur. Evénement planétaire. Que savez-vous vraiment de cette grande fête internationale dédiée au vin ? Faisons un rapide point sur cette institution. Juste l’essentiel.

Depuis le 8 septembre 1951, date de parution d’un arrêté au Journal Officiel, il faut attendre le 15 décembre pour commercialiser le vin d’appellation d’origine produit dans l’année. Cependant quelques vignerons de Beaujolais ont un peu réclamé et finalement depuis novembre 1951, date de création de l’appellation, vous pouvez déguster, dès le 3ème jeudi de novembre, le Beaujolais nouveau.

 

Le lieu des réjouissances du Beaujolais nouveau

Mais d’abord sachons où aller à la rencontre de ce vin emblématique. Rendons-nous donc sur les parcelles d’appellation Beaujolais et Beaujolais-Village qui se trouvent précisément entre Mâcon et Lyon. Une étendue de vignobles de 55 kilomètres de long environ. Sa particularité ? Ce vignoble est composé principalement d’un seul cépage.

 

Le Gamay noir à jus blanc

Tel est le nom savant des vignes donnant naissance au fameux Beaujolais, 12 appellations étant déclinées ensuite. Il est présent dans la région depuis le début du 17è siècle. On peut ajouter qu’un sol argilo-calcaire et des terres granitiques apportent la caractéristique de ce vin singulier. C’est un cépage résistant, fertile et vigoureux. Vous savez l’essentiel.

 

L’élévation du vin

Comme toute culture viticole, un savoir-faire particulier est à l’origine de ce vin primeur. Importance de la taille, de l’ébourgeonnement, de la relève, du rognage : un jargon mystérieux pour désigner le travail des vignerons. Ajoutez des vendanges à la main, passons tous les détails techniques des différentes étapes de la vinification et vous obtiendrez un vin à la robe rouge vif et brillante, proche du rubis. Son goût est fruité s’approchant de la banane, dit-on. Selon les spécialistes, il est gouleyant – frais et agréable à boire – et il est parfait avec de la charcuterie. Ou avec des châtaignes, fruits de saison. A vous de goûter et d’évaluer avec quoi vous le préférez.

Vin primeur attendu. Les Japonais, les Coréens attendent chaque année, l’arrivée du vin nouveau. Le décalage horaire leur permet même de le goûter avant les Français !

Mais chez nous, le Beaujolais est aussi synonyme d’un cérémonial certain, soulignant l’importance de la culture du vin dans notre pays. Et cela dans toutes les régions.

Donc rendez-vous demain, le jeudi 19 novembre 2015 à Beaujeu, capitale du Beaujolais, lors de la fête traditionnelle des Sarmentelles (du 18 au 22 novembre 2015), pour l’ouverture officielle et solennelle de la dégustation du vin de l’année !

Mais si vous préférez, vous pouvez le déguster tranquillement chez vous, n’est-ce-pas ?

Et pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les sites spécialistes : Beaujolais.fr, Beaujolais.com et Beaujeu.fr.
Vous y trouverez de magnifiques photos mais aussi la liste des professionnels, les bons plans et les bonnes adresses.

Auteur : Marie-Pierre Darfeuille-Mouzac.

 

Sources images : Château de Bagnols et Beaujolais – Amour Wine bistro, Beaujolais nouveau – Pinterest

Laissez un commentaire

*